www.methode-anti-tabac.com

 

 Accueil · Boutique . Plan du site · Prévisions météo · Stop Stress · Stop Migraine

Menu - www.methode-anti-tabac.com
 

 Cesser de fumer

 La mort lente

 Maladie du tabac

 Tabac et vitamine C

 Troubles cardiaques

 Action du tabac sur le cerveau

 Problèmes gastriques

 Appareil urinaire

 Tabac et enfants

 J'arrête le Tabac

 Tabac et bien être

 Arrêt tabac

 Vaincre la dépendance

 Sevrage nicotine

 Le manque de nicotine

 Le conditionnement social

 Arrêtez de fumer

 Médecines douces

 Tabac les trucs et astuces

 Pour ne pas replonger

 Peur de grossir

 Cigare, pipe, cigarette

 Tabac et les femmes

 La ménopause

 Le risque cardiovasculaire

 Le sevrage

 Le sevrage (suite)

 Le sevrage (fin)

 Éviter la rechute

 Le test

 

 
 
 
 
 
 

 

 

Arrêtez de Fumer : COMMENT S'ARRÊTER DE FUMER



Pour s'arrêter, une notion indispensable : il faut tout d'abord que le fumeur ait pris la décision ferme de l'arrêt du tabac et ait la motivation indispensable pour supporter le manque et les tentations. Parce qu'entre dire " j'arrête " et le faire, le plus gros problème, c'est le passage à l'acte ! Pour le reste, quelques conseils avisés d'anciens fumeurs et de votre médecin vous aideront.

L'ARRÊT PROGRESSIF : SOUVENT, UNE SOURCE D'ÉCHEC

Avant que l'on dispose des chewing-gums et des patches, il existait une mode consistant à effectuer un sevrage progressif. Il s'agissait de diminuer sa consommation graduellement jusqu'à l'arrêt total, sur une plus ou moins longue période. En principe, c'est valable, mais dans la réalité, c'est plus compliqué. Les statistiques accordent à l'arrêt rapide du tabac un plus grand pourcentage de réussite. Pourquoi ? D'abord parce que lors du sevrage progressif, l'esprit du fumeur est en général totalement occupé par la " prochaine cigarette ".

 

Il peut compter les minutes avant la cigarette libératrice, qu'il fumera profondément, jusqu'au filtre. Eh oui, le corps a besoin de sa dose. Qu'elle soit à peine amoindrie et il réclame ! Les symptômes de sevrage existeront donc quand-même, et sur une plus longue période, ce qui facilite aussi les rechutes. A l'arrêt brutal, le fumeur sait que ses symptômes dureront moins longtemps. C'est comme un défi qu'il se lance : être courageux, prendre son mal en patience puisqu'il ne durera pas. Le fait de tenir lui donne en général un sentiment de fierté qui augmente encore ses chances de réussite. Mais il ne faut pas non plus totalement éliminer cette solution, qui a déjà marché sur certaines personnes. En général, celles qui sont peu dépendantes et qui arrivent à oublier la cigarette entre deux d'entre elles.

Choisir une date

Si vous avez décidé d'arrêter de fumer, vous pouvez le faire immédiatement. Mais en général, il est plus valable de choisir un moment en se fixant une date précise, éventuellement symbolique, par rapport à laquelle on se préparera psychologiquement. Il n'est pas nécessaire que ce soit un moment de calme comme les vacances, mais il vaut mieux éviter ce qui est très stressant (comme une période d'examens). Le jour de l'an est un grand classique, mais tout conviendra, si vous vous y tenez.

 

Avant, une préparation psychologique est très souvent nécessaire ; elle peut être médicale, mais ce n'est pas indispensable. Vous pouvez aussi commencer à organiser votre prochaine nouvelle vie par de petites détails très importants comme laver tous les rideaux, vous faire détartrer les dents, apprendre à refuser les cigarettes, ou à ne pas fumer quand vous étiez le plus tenté (vous ne fumez pas pendant que vous téléphonez, ou après l'amour, par exemple). Ne choisissez pas une date trop éloignée pour que vos motivations ne finissent pas, avec le temps, par partir en fumée.

 

Se faire aider par d'autres ?

Les méthodes visant à apporter un soutien psychologique par une psychothérapie individuelle ou collective peuvent aider tout fumeur qui a, de par son caractère ou la force de sa dépendance, besoin d'un soutien humain. Les consultations de groupe, surtout quand elles sont prolongées par un suivi régulier ont sans doute un effet favorable. Et avis aux épouses et maris : l'arrêt simultané de deux conjoints donne d'excellents résultats. Avertissez vos parents et amis que vous cessez de fumer et informez-les de la date précise. Ils peuvent vous appuyer durant votre démarche. Trouvez dans votre entourage des amis, de préférence ex-fumeurs ou non-fumeurs, qui sont prêts à vous soutenir durant cette période. Demandez-leur conseil et n'hésitez pas à les déranger si une envie folle de cigarettes vous envahit; ils sauront vous remotiver. N'hésitez pas à demander aux personnes qui fument de s'abstenir de fumer en votre présence. Elles accepteront facilement si vous leur expliquez que vous êtes en train de vous sevrer.

 

 

 

 

www.methode-anti-tabac.com

 
www.methode-anti-tabac.com
 

 Arrêter-fumer

 Boutique

 Bouquins

 Contact

 Mentions légales


 Derniers articles

 Cesser de fumer


 Partenaires

 Le divorce

 Conseils-juridiques

 
 Services :
 

 Gagnez de l'argent
 
avec Zlio Boutiques