www.methode-anti-tabac.com

 

 Accueil · Boutique . Plan du site · Prévisions météo · Stop Stress · Stop Migraine

Menu - www.methode-anti-tabac.com
 

 Cesser de fumer

 La mort lente

 Maladie du tabac

 Tabac et vitamine C

 Troubles cardiaques

 Action du tabac sur le cerveau

 Problèmes gastriques

 Appareil urinaire

 Tabac et enfants

 J'arrête le Tabac

 Tabac et bien être

 Arrêt tabac

 Vaincre la dépendance

 Sevrage nicotine

 Le manque de nicotine

 Le conditionnement social

 Arrêtez de fumer

 Médecines douces

 Tabac les trucs et astuces

 Pour ne pas replonger

 Peur de grossir

 Cigare, pipe, cigarette

 Tabac et les femmes

 La ménopause

 Le risque cardiovasculaire

 Le sevrage

 Le sevrage (suite)

 Le sevrage (fin)

 Éviter la rechute

 Le test

 

 
 
 
 
 
 

 

 

Arrêtez de Fumer : Le conditionnement social



Se détacher du conditionnement social

Si vous avez l'habitude de toujours fumer une cigarette avec votre café matinal ou lorsque vous vous trouvez dans un bar, vous vous êtes conditionné(e) à fumer dans certaines situations sociales. Ce conditionnement se produit sans que vous vous en aperceviez et il est très puissant. Cesser de fumer passe donc par la prise de conscience des automatismes et par un effort assidu de votre part pour déconnecter la cigarette des circonstances dans lesquelles vous la fumiez et des plaisirs qui y étaient liés : sortir du cinéma, faire la fête, draguée, conclure une affaire avec un client, etc. En tant que fumeur, vous n'arrivez pas à vous imaginer faire ces activités sans fumer. Si vous êtes en plein sevrage, idem : vous vous dites que vous n'arriverez pas à résister. Mais vous tenez le coup, vous y arriverez ! Et finalement, de voir vos amis blêmir quand les cigarettes se font rares en fin de soirée ou s'impatienter à la fin d'un concert vous donnera le sentiment d'être plus fort, et vous révélera que de partager ce genre de choses avec autrui n'est pas forcément indispensable. Si votre collègue, prospect ou patron, fumeur invétéré, vous offre une cigarette et que vous la refusez, vous ne briserez aucun lien ; il est fort à parier que le fait d'avoir arrêté de fumer fera plutôt de vous un exemple à suivre, à la condition bien sûr, que vous ne vous mettiez pas à traiter ipso facto les fumeurs par le mépris !

 

Lorsque vous éprouverez un symptôme quelconque, tenez bon et souvenez-vous qu'il constitue une étape significative dans la guérison entreprise par votre corps. En principe, plus vous êtes dépendant de la nicotine contenue dans les cigarettes, plus le sevrage risque d'être difficile, mais ce n'est pas toujours vrai. Il existe de grandes différences individuelles. Certains gros fumeurs arrêtent d'un coup sans être si mal que ça. C'est peut-être du courage, peut-être de la chance. Mais en général, les symptômes de manque sont : de l'irritabilité (vous ne supportez plus personne), de la nervosité (vous tremblez, vos gestes sont trop vifs, vous transpirez, etc.), vous êtes anxieux, vous avez du mal à dormir (les insomnies ne sont pas rares les premiers jours), votre appétit augmente.


 

 

 

www.methode-anti-tabac.com

 
www.methode-anti-tabac.com
 

 Arrêter-fumer

 Boutique

 Bouquins

 Contact

 Mentions légales


 Derniers articles

 Cesser de fumer


 Partenaires

 Le divorce

 Conseils-juridiques

 
 Services :
 

 Gagnez de l'argent
 
avec Zlio Boutiques