www.methode-anti-tabac.com

 

 Accueil · Boutique . Plan du site · Prévisions météo · Stop Stress · Stop Migraine

Menu - www.methode-anti-tabac.com
 

 Cesser de fumer

 La mort lente

 Maladie du tabac

 Tabac et vitamine C

 Troubles cardiaques

 Action du tabac sur le cerveau

 Problèmes gastriques

 Appareil urinaire

 Tabac et enfants

 J'arrête le Tabac

 Tabac et bien être

 Arrêt tabac

 Vaincre la dépendance

 Sevrage nicotine

 Le manque de nicotine

 Le conditionnement social

 Arrêtez de fumer

 Médecines douces

 Tabac les trucs et astuces

 Pour ne pas replonger

 Peur de grossir

 Cigare, pipe, cigarette

 Tabac et les femmes

 La ménopause

 Le risque cardiovasculaire

 Le sevrage

 Le sevrage (suite)

 Le sevrage (fin)

 Éviter la rechute

 Le test

 

 
 
 
 
 
 

 

 

Arrêtez de Fumer : Le tabac et les femmes : Le risque cardiovasculaire

 

La pilule et le tabac ne font pas bon ménage, on le sait, au moins par ouï-dire. En fait, le risque concerne l'obstruction des vaisseaux. Elle peut se produire à plusieurs niveaux. Dans une artère, il s'agit d'une embolie, dans une veine, il s'agit d'une thrombose. Dans les artères, le risque est très grave, car l'obstruction peut concerner les coronaires, et c'est l'infarctus, ou les artères cérébrales, et c'est l'accident vasculaire cérébral. Quel rôle a la pilule dans ce processus ? Une des hormones féminines, l'œstrogène, dont les dérivés synthétiques entrent dans la composition de la plupart des pilules, est responsable d'une augmentation de la tendance à coaguler du sang. L'autre hormone couramment utilisée, la progestérone, peut augmenter le taux sanguin en cholestérol et triglycérides. Il s'agit donc d'une médication qui peut d'une manière ou d'une autre, encrasser les vaisseaux, par l'augmentation du risque de coagulation et la formations de plaques de graisses.

Une femme qui ne prend pas la pilule et n'est pas fumeuse n'a pas un risque cardiovasculaire zéro, mais il est très faible. Et il est toujours très faible si elle prend une pilule moderne, c'est-à-dire peu dosée en hormones de synthèse. Si elle fume plus de 15 cigarettes par jour, le risque est multiplié par 7. Le risque est encore faible, mais il faut alors prendre en compte d'autres facteurs de risque : l'âge (plus de 40 ans) ou prédisposition familiale (des parents directs ont souffert d'infarctus ou d'accidents vasculaires cérébraux ou veineux). Dans ce cas, une autre contraception peut être envisagée. Sinon, il existe, en dernier recours, des médicaments pour réduire le risque, mais c'est évidemment très contraignant. L'idéal est d'arrêter de fumer.

 

 

 

 

 

 

www.methode-anti-tabac.com

 
www.methode-anti-tabac.com
 

 Arrêter-fumer

 Boutique

 Bouquins

 Contact

 Mentions légales


 Derniers articles

 Cesser de fumer


 Partenaires

 Le divorce

 Conseils-juridiques

 
 Services :
 

 Gagnez de l'argent
 
avec Zlio Boutiques